Le Nigeria devient le premier pays africain à ratifier le Traité sur le commerce des armes
August 12, 2013

 

Aujourd’hui, le 12 Août, le Nigeria devient le 82e État membre à signer le Traité sur le commerce des armes de l’ONU, et le 3ème à ratifier l’accord historique. Le Dr Olugbenga Ashiru, Ministre des Affaires étrangères a signé et déposé l’instrument de ratification du Nigeria à l’ONU à New York. Le Ministre Ashiru a clairement exprimé son engagement aux valeurs du Traité sur le commerce des armes dans un communiqué après la signature et la ratification. « Nous restons fermes et inébranlables dans nos efforts visant à faire respecter le principe du TCA et en particulier, veiller à ce que les armes légères et de petit calibre soient transférées correctement et que leur accès soit refusé à des groupes terroristes, pirates, bandits et autres. » dit-il.

L’État ouest africain a agi comme leader continental tout au long des négociations et continue à faire preuve de leadership sur la voie de la mise en œuvre. Après le dépôt de l’instrument de ratification, le ministre Ashiru a immédiatement rencontré les membres de Contrôlez les armes, en appuyant sur la relation positive entre le Nigeria et la société civile sur les questions du contrôle des armes. Anna Macdonald, responsable du contrôle des armes pour Oxfam et Vice-présidente de la Coalition de Contrôlez les armes a déclaré : « Avec les signatures de plus de 80 pays et plusieurs ratifications depuis l’ouverture à la signature du Traité, c’est le moment de pousser d’urgence le TCA à devenir une loi internationale et commencer à sauver des vies. Cinquante ratifications sont nécessaires pour que le traité entre en vigueur, et nous appelons tous les États à se mettre au travail sur leur législation nationale dès que possible. »

Membre de Contrôlez les armes, l’Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire (IPPNW), a signalé que ce jour était un jour de fierté. Le Dr Omolade Oladejo, Secrétaire général de l’IPPNW au Nigeria, a fait remarquer que « En signant et en ratifiant le TCA, le Nigéria a renforcé son rôle de gardien de la paix continental et son intention de résoudre le problème des armes à partir de sa racine. La camaraderie du Dr Olugbenga Ashiru envers la communauté des ONG est louable, et illustre le genre de partenariat qui doit être forgé pour conquérir les armes. En tant que membres de l’Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire au Nigeria, nous avons ciblé nos efforts vers un TCA en coalition avec Contrôlez les armes. Nous félicitons également toutes les autres ONG ayant travaillé sans relâche pour donner au TCA la notoriété qu’il mérite. »