Réaliser une entrée en vigueur rapide
October 24, 2013

Le « Coup de chapeau » de Contrôlez les armes des évènements parallèles s’est terminé par un événement largement suivi sur la ratification et l’entrée en vigueur dans la salle historique de l’ECOSOC au siège des Nations Unies. L’événement était axé sur les progrès déjà accomplis et le chemin qui reste à parcourir pour l’entrée en vigueur du TCA. L’événement était co-organisé par les gouvernements de la Nouvelle-Zélande, le Costa Rica, la Suisse, le Nigeria et le Mexique, en coopération avec les membres Contrôlez les armes de Saferworld et l’Action mondiale des parlementaires.

L’événement était présidé par H.E. Dell Higgie, Ambassadrice de la Nouvelle-Zélande pour le désarmement, qui a parlé de la nécessité d’un modèle qui offrira une « orientation vers ce que d’autres pays ont jugé utile pour incorporer le traité dans la législation nationale. » Elle pense que ces directives rendront le TCA plus attrayant pour les ministres, les membres du Parlement et les individus parlementaires de façon à ce qu’ils n’aient pas à partir de zéro. »

Également présents au sein de l’impressionnant panel de conférenciers étaient Amb. Eduardo Ulibarri (Costa Rica), Amb. Urs Schmid (Suisse), Pablo Arrocha (Mexique), Amb. John Ejinaka (Nigéria), Roy Isbister (Saferworld), et Peter Barcroft (Action mondiale des parlementaires).

Le panel a noté que le TCA continue de prendre de l’ampleur et qu’un large consensus existait pour que l’entrée en vigueur arrive dès l’année prochaine. Pour consulter chacune des déclarations faites sur le panel, référez-vous aux Archives Livestream de Contrôler les armes.

Pour en savoir plus sur chacun des événements parallèles organisés par Contrôlez les armes aux Nations Unies au cours de la Première Commission de l’Assemblée générale, cliquez ici.