Qui milite en faveur d'un TCA ?
Les appels en faveur d’un traité sur le commerce des armes proviennent de différents secteurs de la société, ce qui prouve que ces négociations bénéficient d’un large soutien. Voici le nom de quelques-uns des groupes qui se sont exprimés en faveur d’un TCA efficace et solide, capable de sauver des vies et des moyens de subsistance.
Investisseurs mondiaux

En juillet 2011, un groupe d’investisseurs mondiaux, détenant collectivement 1, 2 billions de dollars d’actifs, se sont déclarés en faveur d’un TCA exhaustif et solide. Les 21 investisseurs, qui ont adhéré aux principes pour l’investissement responsable des Nations unies, ont publié une déclaration mettant l’accent sur la nécessité d’établir des normes internationales générales pour réglementer les transferts d’armes classiques. Citant les « enjeux sociaux, environnementaux et de gouvernance » qui peuvent affecter le rendement des portefeuilles d’investissement, les investisseurs ont attiré l’attention sur le fait que le commerce irresponsable d’armes classiques contribue à l’insécurité et qu’un TCA constituerait, sur le long terme, un élément essentiel à la stabilité financière et à la croissance.

Voir la déclaration.
Pour de plus amples informations, nous vous invitons à visiter le site des Principes pour l’investissement responsable des Nations unies.

Parlementaires

Les parlementaires tiennent un rôle déterminant dans le succès du futur traité sur le commerce des armes (TCA). Ils ont la capacité d’agir en tant que défenseurs, législateurs, dépositaires de la confiance publique, mais aussi en tant qu’individus moralement responsables. Les parlementaires ont montré leur soutien au TCA pour la première fois en 2008, lors de la collecte de signatures organisée par les partenaires de Contrôlez les armes et d’autres associations du monde entier, qui avait permis d’obtenir la signature de 2000 parlementaires dans 124 différents pays. Une nouvelle déclaration des parlementaires a été annoncée ce mois-ci par Contrôlez les armes, exhortant les preneurs de décision à mettre en place un accord international portant sur tous les transferts d’armes classiques et à prendre des engagements solides contre tout transfert d’armes irresponsable. Elle reconnaît le rôle des parlementaires qui ont le pouvoir de faire de ce traité une « réalité tangible ». La déclaration restera ouverte aux nouvelles signatures et sera utilisée lors des activités des groupes de pression nationaux avant d’être remise aux représentants des gouvernements, quelques jours avant la conférence de négociation du traité sur le commerce des armes, qui aura lieu au mois de juillet. Les actuels membres de parlements sont invités à signer la déclaration.

La déclaration a d’ores et déjà été rédigée et est ouverte à la signature.

Victimes de la violence armée

À l’occasion du Comité préparatoire de juillet 2011, un groupe international de victimes de la violence armée a publié une déclaration des victimes en faveur d’un traité exhaustif et solide sur le commerce des armes. Des victimes originaires de l’Albanie, du Burundi, du Guatemala, de la Jamaïque, de la Namibie, du Sri Lanka et des États-Unis ont prononcé la déclaration devant le 3è Comité préparatoire sur le TCA, au nom des victimes du monde entier qui ont participé à sa rédaction. La déclaration exhorte les États participant aux négociations à produire un traité qui soit en mesure d’éviter la survenue de nouvelles victimes et qui reconnaisse les droits et besoins des survivants.

Voir la déclaration.

Personnalités et organisations religieuses

De hauts responsables religieux et spirituels des principales religions du monde se sont récemment engagés en faveur d’un traité solide sur le commerce des armes, au moyen d’une Déclaration Interconfessionnelle rendue publique en septembre 2011. De nombreuses personnalités et organisations religieuses, dont l’Archevêque de Suède, le Grand Mufti de Bosnie-Herzégovine et l’Archevêque de Cagayan de Oro des Philippines, ont d’ores et déjà signé cette déclaration. Celle-ci appelle les États membres des Nations unies à négocier et à mettre sur pied un traité solide et efficace, qui soit en mesure d’avoir un impact réel sur la vie des gens. Elle prie également les gouvernements de ne pas négliger l’impératif humanitaire qui a constitué le fondement du processus pour un traité sur le commerce des armes. La déclaration restera ouverte à la signature jusqu’au début des négociations, en juillet 2012.

Voir la déclaration en anglais (également disponible en arabe, en français, en portugais et en espagnol).
Pour plus d’informations, nous vous invitons à visiter la pageDéclaration Interconfessionnelle de Contrôlez les armes.

Femmes

Le réseau des femmes d’IANSA plaide en faveur d’un traité sur le commerce des armes qui soit en mesure d’interdire tout transfert, exportation et importation d’armes classiques, y compris d’armes légères et de munitions, lorsqu’il existe un risque important que ces transferts soient utilisés pour violer les droits fondamentaux de la femme ou perpétuer un modèle de violence sexiste, notamment sous forme de viol ou autres formes de violence sexuelle. Leur mémorandum le plus récent, publié à l’occasion du troisième Comité préparatoire de juillet 2011, émet des recommandations claires et précises à l’usage des États membres et de la société civile. Le réseau des femmes d’IANSA a également fait part de sa position dans des articles de l’Observatoire pour un traité sur le commerce des armes. Le réseau des femmes d’IANSA continuera de produire des documents de prise de position, des rapports et des déclarations qui soulèvent la question du droit des femmes et du genre dans le cadre du TCA, au fur et à mesure que s’approcheront les négociations.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à visiter le site Web du réseau des femmes d’IANSA.
D’autres ressources sont également disponibles sur la page Action pour les femmes de Contrôlez les armes.
Voir le document de prise de position, Inclure le genre dans le traité sur le commerce des armes.
Voir d’autres articles de l’Observatoire pour un traité sur le commerce des armes.

Inscrivez-vous en tant qu’individu

Oui, je soutiens un traité le commerce des armes balles qui permettra de protéger et sauver des vies.

Inscrivez-vous en tant qu’organisation

Pour vous joindre à la maîtrise des armements en tant qu’organisation, s’il vous plaît se référer à la promesse d’adhésion.

REMPLIR LE FORMULAIRE!

Rejoindre la conversation

Faites entendre votre voix.

TWITTER

Faits et statistiques utilisation

Statistiques vérifiées sur le commerce des armes irresponsables avec des sources indiquées.

Blog